Pages Navigation Menu

L’ACCUEIL

dossiers-1050-600Même si sa création est récente, OPTIPROLEX peut se targuer à la fois d’une expérience certaine, d’un dynamisme nouveau et d’une compétence éprouvée. L’association se veut être un subtil mélange de ces particularités qui font que seule la somme de ces qualités permet une réelle efficacité professionnelle.

La compétence seule, sans dynamisme et expérience, n’est pas suffisante.
Le dynamisme seul, sans compétence et expérience est parfois dangereux.
L’expérience seule sans compétence et dynamisme rime parfois avec immobilisme.

OPTIPROLEX ne peut pas promettre de gagner les dossiers qui lui sont confiés, mais il peut garantir qu’il mettra tout en œuvre pour y arriver.

OPTIPROLEX a été constituée par Maître Jean-Luc WENRIC, le plus expérimenté de ses membres, Maître Pierre LECLERCQ, d’un dynamisme toujours entraînant et par Maître Damien FRERE, dont la compétence technique est certainement reconnue. Maître Michel VALENTIN participe très activement à la gestion de nombre des dossiers confiés au cabinet. Son empathie, sa rapidité de compréhension et de réaction, sa sagesse et sa gentillesse sont autant d’atouts qui expliquent qu’il est tant apprécié professionnellement. Enfin, Maître Adrien BRICHARD complète l’équipe, se spécialisant plus particulièrement dans les matières pénales.

L’organisation d’OPTIPROLEX qui est en relation permanente avec des correspondants dans chacun des arrondissements judiciaires du pays est telle qu’elle est en mesure de gérer les dossiers partout en Belgique, qu’il s’agisse de la Flandre, de Bruxelles ou même de la Belgique germanophone. Notre souhait est de permettre aux surfeurs de vous présenter à la fois les membres d’OPTIPROLEX et ses principes essentiels de fonctionnement. Nos adresses électroniques respectives se retrouvent sur la page dédiée à chacun des membres.
Nous avons voulu le site simple et facile d’accès.

La matière judiciaire est parfois complexe ; elle implique, à nos yeux, une relation de confiance entre l’avocat et son client. Le cabinet veut rester à taille humaine tout en privilégiant une relation personnelle avec les personnes qui placent leur confiance en nous. Si un dossier est numéroté, c’est par facilité ; le client, lui, ne sera jamais un numéro. C’est cette proximité judiciaire qui nous permettra aussi une réactivité bien plus grande.

A bientôt peut-être.